galerie basia embiricos presentation galerie basia embiricos photographes galerie basia embiricos evenements galerie basia embiricos galerie basia embiricos galerie basia embiricos
Joseph Sudek


En bref

L’œuvre de Joseph SUDEK est tout aussi singulière. Condamné par les rigueurs de l’occupation allemande à l’intimisme, il redécouvre la photo pure qui exige, comme le réclamait déjà Stieglitz en 1921 « un maximum de détails pour un maximum de simplification ». Il continuera de pratiquer durant près de trente ans, dans les conditions les plus difficiles une photographie pure qui, mieux qu’aucune autre, témoigne du passage des saisons dans les jardins de Prague et de l’accumulation des objets dans l’atelier du photographe. Photographie sans retouche et sans agrandissement dont l’homme est quasiment absent et dont le sujet n’est pas l’objet photographié mais la lumière, l’ambiance, l’instant un moment arrêté. Fenêtres qui s’ouvrent non sur la ville ou sur un paysage, mais deviennent le filtre de l’imagination poétique.

A travers ces multiples cheminements s’inscrit la vitalité et l’originalité de la création tchèque. Le choix que nous avons pu faire très librement dans les riches collections du Musée des Arts Décoratifs de Prague et de la Galerie Morave de Brno, ne constitue qu’une première étape vers une meilleure connaissance de cette « face cachée » de l’Europe qui un jour peut-être se révélera.


***


Joseph SUDEK
’s work is also singular. Condemned by the rigors of the German occupation for the intimism, he rediscovers the pure photo which requires, as already demande dit Stieglitz in 1921 « a maximum of details for a maximum of simplification ». He will continue to practice during almost thirty years, in the most difficult conditions a pure photography which, better than any one, testifies of the passage of the seasons in Prague’s gardens and of the accumulation of objects in the photographer’s workshop. Photography without alteration and without enlargement in which the man is almost absent and the subject of which is not the photographed object but the light, the atmosphere, during a settled moment. Windows which open not on the city or a landscape but become the filter of poetic imagination.

Through these multiple progresses joins the vitality and the originality of the Czech creation. The choice that we were able to make very freely in the rich collections of the Decorative Arts Museum of Prague and the Gallery Mravian of Brno, constitutes only a first stage towards a better knowledge of this « dark side » of Europe which one day maybe will show itself.



CV. resume

Rubrique en construction

coming soon

PRESSE. press

Rubrique en construction

coming soon